Commandez ici votre CD-rom ' Le Coude'


"Le Coude" Démo

Lésion de la racine C -5

 

Causes :

Discale :: Protrusion postéro - latérale

Ceci représente une cause assez rare. Les compressions disco-dure-mèriennes de la racine C5 sont relativement rares et ne donnent pratiquement jamais un déficit complet.

2° Ostéophyte : plus fréquent, c'est une compression progressive par un ostéophyte dans le canal de la racine.
Survient souvent chez des patients âgés
La plupart du temps, l'évolution de l'affection est silencieuse : il n'y a pas de douleur, il n'y a pas de paresthésies et la paralysie est progressive et finalement complète et définitive.

 

Lésion traumatique de C5 ( parfois C6 aussi ) , le "Burner syndrome"

Il s'agit d'une lésion typique des sports de contact (judo, rugby ) ou bien après une chute sur l'épaule (cyclistes, motocyclistes ).

La cause en est une élongation - déchirure traumatique de la racine C5 par une dépression de l'épaule et une inclinaison latérale simultanée du cou vers le côté opposé.

Il apparaît immédiatement une violente douleur de type brûlure dans le dermatome C5 ainsi qu'une perte de fonction du bras. La plupart du temps, la douleur passe après quelques minutes.

Dans la plupart des cas, il s'agit d'une élongation bénigne (neuropraxie) avec signes temporaires de paralysie. Dans de rares cas, la paralysie est permanente.

En cas de lésion complète, il se produit une atrophie des sus-épineux, sous-épineux, deltoïde et biceps .

Schéma

L'élévation active est complètement impossible .
Il n'y a pas d'arc douloureux et pas de douleur en fin de course .
Il n'y a pas seulement une faiblesse étendue de l'abduction (y compris le deltoïde ) mais aussi de la rotation externe du bras et la flexion du coude.
L'examen neurologique plus poussé montre également une disparition du réflexe bicipital et du réflexe stylo-radial.

Traitement :
dépend de la cause ainsi que de la sévérité de la lésion

Copyright © 1 avril 2000 L. Ombregt [] [[Home] [Menu Principal]