AIDE AU TRAITEMENT

Bursite chronique dégénérative : les plaintes récidivent après amélioration initiale

 

1. Traiter avec intervalle croissant

Il est recommandé de réaliser les injections à intervalle croissant ( cfr injections I.A. : 10 jours - 2 semaines - 3 semaines - 6 semaines ).

 

2. Traitement de la cause

En cas de récidives répétées, il faut être attentif au traitement causal,

A. On doit envisager la possibilité d'anomalies structurelles (anatomiques) comme cause de coincement récidivant des structures sous-acromiales. Les causes structurelles sont entre autres :

  • Ostéophytose dégénérative à hauteur de l'articulation A.-C.
  • Modifications au niveau de l'apophyse coracoïde ou épaississement anormal du ligament acromio-coracoïdien
  • Forme anormale ou modification dégénérative de l'acromion
  • Modification à hauteur de la grosse tubérosité de l'humérus
  • Si une anomalie anatomique provoque la bursite dégénérative récidivante, une décompression chirurgicale avec exérèse de la partie antérieure et inférieure de l'acromion et du ligament acromion-coracoïdien peut alors offrir une solution définitive.

    B. On doit vérifier l'absence de cause fonctionnelle expliquant le coincement récidivant ::

  • Présence d'une instabilité "mineure" de l'épaule
  • Perte du mécanisme normal de dépression de la tête humérale pendant l'élévation. Ceci peut apparaître à la suite d'un déséquilibre entre les abducteurs et les adducteurs lors de l'élévation..
  • Si une anomalie fonctionnelle est découverte, on peut démarrer un traitement par des exercices fonctionnels, proprioceptifs et de tonification musculaire.

    Copyright © 1 avril 2000 L. Ombregt [] [[Home] [Menu Principal]