ARTHRITES : INJECTIONS


  • Les injections I.A. occasionnent une aggravation
  • Déclencher une arthrite infectieuse iatrogène. .Bien que le risque d'infection après une injection I.A. est faible, il représente une complication grave menaçant la vie de l'individu (les patients âgés et les patients affaiblis). Les injections I.A. peuvent donc être réalisées uniquement si une stricte asepsie est garantie.
  •  

  • Déclencher " une synovite à cristaux ". L'acétonide de triamcinolone est administré sous forme de solution contenant des cristaux. Les cristaux peuvent provoquer une synovite à cristaux d'évolution auto-limitante : augmentation de l'inflammation quelques heures après l'injection et disparition d'elle-même après 24 à 72 heures . Le diagnostic différentiel avec une arthrite septique n'est pas toujours évident, quoique cette dernière survienne un peu plus tard et s'accompagne de fièvre et de malaise général.
  •  


     

    Copyright © 1 avril 2000 L. Ombregt [] [[Home] [Menu Principal]


    ·