INTERPRETATION

L'interprétation se réalise sur base de la formation de schémas.

  • Chaque affection ou chaque groupe d'affection se comporte toujours de la même manière sur le plan fonctionnel. Pour cette raison, un schéma de comportement typique peut leurs être attribué . Inversement, le fait de reconnaître un schéma déterminé, conduit invariablement à reconnaître l'affection (poser le diagnostic).
  • Un schéma peut seulement être constitué si tous les éléments de l'examen clinique sont connus. Il naît de la combinaison des découvertes positives et négatives lors de l'examen fonctionnel. A côté de cela, il faut remarquer que les découvertes négatives ont autant de significations que les positives.
  • Les schémas sont classés en différents groupes. Ces groupes sont subdivisés de manière hiérarchique. De cette façon, on distingue :
  • 1.Limitation des mouvements passifs

  • selon un schéma capsulaire
  • selon un schéma non capsulaire
  • 2.Mobilité passive complète (avec/sans douleur en fin de mouvement et avec/sans un arc douloureux)

  • avec des tests résistés positifs :schéma musculaire
  • avec des tests résistés négatifs : structures inertes (autres que la capsule )
  • Copyright © 1 avril 2000 L. Ombregt [] [[Home] [Menu Principal]