Examen Fonctionel de Base: Principes de base :

Lors d'un examen fonctionnel de base, nous allons tester toutes les structures de l'épaule de manière fonctionelle et systématique.
Les données recueillies lors de ces tests forment un schéma qui oriente vers le diagnostic.

1.De manière fonctionnelle ; Dans une structure de l'appareil locomoteur, en l'occurrence l'épaule, nous pouvons distinguer grosso modo deux sortes de tissus: des tissus qui peuvent se contracter activement (structures contractiles) et des tissus qui ne peuvent pas le faire (structrures non contractiles).

  • Les structures contractiles sont les muscles , les tendons et leur innervation
  • Les structures non contractiles sont les autres tissus: capsule et synoviale, ligaments, bourses séreuses, l'os, le cartilage et le bourrelet glénoïdien.
  • 2. De manière systématique : nous essayons avec le moins de tests possible d'obtenir le plus d'informations utiles possible. En classant les tests de manière logique, nous obtenons une vue d'ensemble bien claire.
    Nous distinguons : :

  • Des tests actifs
  • Des mouvements passifs
  • Des tests contre résistance

    3. Formation d'un schéma : pendant l'examen, les découvertes sont mémorisées et après l'examen, toutes les réponses, tant les positives que les négatives, se résolvent en un schéma.
    Ce schéma représente l'incidence du comportement fonctionnel de l'affection. Chaque schéma est donc typique d'une affection déterminée ou d'un groupes de lésions et la reconnaissance d'un schéma typique va donc vous conduire très vite à poser le diagnostic correct.

    Copyright © 1 avril 2000 L. Ombregt [] [[Home] [Menu Principal]